L’anguille européenne (Anguilla anguilla) est un poisson migrateur remarquable doté d’un cycle vital singulier, fruit d’une évolution lente et d’une adaptation à son environnement acquis sur plus de 10 millions d’années.

C’est une espèce voyageuse au long cours qui se métamorphose et se reproduit dans les abysses marins, en Mer des Sargasses, au large des Bahamas, à plus de 6000 km de nos côtes. Les larves issues de la reproduction sont ensuite transportées par le Gulf Stream sur les côtes européennes et se métamorphosent en civelles à l’approche des estuaires.

Les civelles colonisent ensuite les milieux accessibles (marais, cours d’eau, littoral, lacs, zones humides), se transforment en anguilles jaunes, puis 10 à 15 ans plus tard, en anguilles argentées pour retourner en mer des Sargasses.

L’anguille fait partie de notre culture depuis des temps immémoriaux. Autrefois très abondante, elle a rassasié les populations mais aussi nourri notre littérature, comme dans le célèbre « Roman de Renart ».

Le saviez-vous ?

  • Il existe une seule espèce d’anguille en Europe (Anguilla anguilla) ;
  • Les anguilles ne se reproduisent qu’une seule fois et meurent ;
  • L’anguille se reproduit en mer, mais passe l’essentiel de son cycle de vie dans les eaux douces continentales, contrairement aux saumons, aloses, esturgeons…,
  • L’aire de répartition de l’anguille s’étend du Maghreb aux pays scandinaves,
  • L’anguille peut vivre dans les eaux salées, douces et saumâtres,
  • Une fraction inconnue de la population grossie au moins en partie dans les milieux estuariens, littoraux et côtiers,
  • La France est au centre de l’aire de colonisation de l’anguille,
  • L’anguille et les pratiques de pêches liées font partie de notre patrimoine culturel,
  • C’est un poisson présent, sous diverses formes, dans de nombreuses gastronomies.